Tu ne sais pas comment adoucir les choses. Elles te traversent la gorge en un jet brut et précis, en diamant ou en flèche.

IMG_1671

Naturarte, Vila Nova de Milfontes, Alentejo, Portugal
(« La femme qui fuit », de Anaïs Barbeau-Lavalette)
Publicités

Une réflexion sur “Tu ne sais pas comment adoucir les choses. Elles te traversent la gorge en un jet brut et précis, en diamant ou en flèche.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s