Quand ils me parlent à deux, quand ils s’adressent à moi, je sens qu’ils se parlent entre eux, même s’ils ne se parlent pas. C’est solide et discret et ce n’est pas mentir de dire que ça peut arriver de s’appartenir.

fullsizeoutput_285.jpeg

S. & F., Platja d’Aro, Catalunya, Espagne
(« Nous deux contre le reste du monde », de Ben Mazué)
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s