M’attendras-tu, me trouveras-tu, serais-je assez à la hauteur, si tu vas voir ailleurs peut-être verras-tu combien c’est meilleur.

IMG_1209.JPG

Rue de Caulaincourt, Paris 18ème
(« Vice et vertu », de Buridane)

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s