Quand naît l’envie d’écrire, l’envie de tout te dire, je reste silencieuse, je me fais les mains creuses. Quand naît l’envie d’écrire, l’envie de tout me dire, je vaque dans la ville, je file et me défile.

IMG_1942.JPG

Sur le quai du métro, Paris 11ème
(« L’envie d’écrire », de Laurie Darmon)
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s