Quelque chose qui se casse, qui te dépasse, et c’est ton cœur que l’on dévaste.

Corazón venoso, William Kentridge, Museo Nacional Centro de Arte Reina Sofia, Madrid, Espagne
(« Rupture », de Laurie Darmon)
Publicités

Souvent le souffle me manque, il faudrait que je me calme, il faudrait que j’en parle, pourtant les mots se planquent là-bas, tout au fond de ma gorge, dans les bois sombres de l’angoisse, auprès de ceux qui se forgent une carapace.

Oak Room, Une oeuvre de Andy Goldsworthy, Château La Coste, Vaucluse, Provence-Alpes-Côte d’Azur
(« La rage au corps », de Laurie Darmon)

La transition, elle te pardonne rien, elle te brouille toute ambition, elle te plante dans la solitude du champ de coton, sans te laisser le choix, elle t’oblige à la soumission du poids des heures ingrates comme un coureur de fond.

Irving Penn, Parvis de la Gare de Lyon, Paris 12ème
(« La Transition », de Buridane)

Mais c’est oublier que ce ne sont pas des esprits qui se choisissent, mais des corps, de manière instinctive, inconsciente. Le secret de l’amour ne repose surtout pas sur un choix réfléchi, après avoir pesé les qualités et les défauts de l’autre.

IMG_2896.JPG

L’Eternelle idole, Sculpture d’Auguste Rodin, photographie extraite d’Erotica, une anthologie littéraire et artistique
(« Lâcher prise avec Shopenhauer », de Céline Belloq)

Nous ne sommes pas tous pareils. Mais nous sommes tous reconnaissables, dans notre douleur et notre joie, dans nos dépendances, nos insécurités et nos forces. C’est écrit sur nos corps, tout y est écrit.

Lourmarin, Luberon, Provence-Alpes-Côte d’Azur
(« Le voyeur invisible, en 13 points », d’Alexandra Fuller, en préface de « Portraits 2005 – 2016 », d’Annie Leibovitz)

Est-ce qu’on peut avoir la nostalgie de ce qui n’a pas été ?

Aix 2008, une oeuvre de Richard Serra, Château La Coste, Le Puy-Sainte-Réparade, Provence-Alpes-Côte d’Azur
(« Rien de grave », de Justine Lévy)

Comme si l’on ne pouvait jamais faire confiance au reflet toujours inventé que nous renvoient les miroirs.

Mind the Gap, une installation de JR au Pavillon Renzo Piano, Château La Coste, Le Puy-Sainte-Réparade, Provence-Alpes-Côte d’Azur
(« Sweet home », d’Arnaud Cathrine)