Je veux faire confiance au monde, je veux garder ma fragilité, parce qu’elle donne l’écriture, elle donne les yeux qui regardent vraiment.

IMG_1709.JPG

Les Larmes, photographie de Man Ray
(« Mes mauvaises pensées », de Nina Bouraoui)
Publicités