Nous ne sommes pas tous pareils. Mais nous sommes tous reconnaissables, dans notre douleur et notre joie, dans nos dépendances, nos insécurités et nos forces. C’est écrit sur nos corps, tout y est écrit.

Lourmarin, Luberon, Provence-Alpes-Côte d’Azur
(« Le voyeur invisible, en 13 points », d’Alexandra Fuller, en préface de « Portraits 2005 – 2016 », d’Annie Leibovitz)
Publicités

Espérons l’impossible, car c’est peut-être une bassesse que de mettre son espoir en lieu sûr.

Chemin Collongue, Lourmarin, Luberon, Provence-Alpes-Côte d’Azur
(« Pensées d’une Amazone », de Natalie Clifford Barney)

Ces livres prenaient soin de moi. Bien sûr ils me bousculaient, ils étaient crus dans leur exigence de vérité mais ils substituaient au silence, à l’angoisse et à l’isolement non pas le baume de la consolation mais la contemplation du vivant. Ni à genoux, ni à moitié mort, ni objet : debout, bel et bien en vie, sujet.

Another Misspent Portrait of Etienne de Silhouette, de Christian Capurro, Maison Collongue, Lourmarin, Luberon, Provence-Alpes-Côte d’Azur
(« Nos vies romancées », d’Arnaud Cathrine)